10 avril 2015

Lorient BSM, coup d'envoi de la saison 2015 !

A 24h du départ de la première course de la saison, la Lorient Bretagne Sud Mini, le bateau est prêt et le skipper aussi !


Session de jauge, le bateau mesuré sous toutes ses coutures !

Le programme qui nous attend pour ouvrir cette saison 2015 s'annonce plutôt réjouissant :

          - Un parcours de Lorient à Pornichet nous faisant jouer aux abords de Groix, Belle-Ile, Quiberon, Houat, Hoëdic, le plateau du Four et peut-être même les Glénans, une jolie balade devant la maison en perspective !
          - Une météo clémente, qui a défaut de nous permettre de battre des records de vitesse nous offrira l'occasion de trouver les réglages fins de petit temps. Il va falloir observer le plan d'eau avec attention et être réactifs pour ne pas se faire piéger dans la molle !
          - Des concurrents de qualité en quantité : 65 bateaux sur la ligne de départ, quelques jolis prototypes avec qui se tirer la bourre, des noms qui résonnent (Thomas Coville, Yves Le Blevec, Lalou Roucayrol, Anthony Marchand, Adrien Hardy, Gildas Mahé, Armel Tripon, etc..), d'autres qui résonnent un peu moins mais qui vont tout aussi vite...


2 parcours différents nous sont proposés, le choix nous sera indiqué ce soir !

Nous naviguons en double sur cette course, j'ai pour ma part la chance d'accueillir à bord Henri-Paul Schipman, Architecte et Constructeur de Raoul Pastèque. Après avoir bouclé la Mini Transat 2009 sur la 3e marche du podium, nul doute qu'il connait le 716 sur le bout des doigts... Une expérience riche que de pouvoir partager ces quelques bords avec lui !

Tous les ingrédients sont réunis pour se faire plaisir sur l'eau, hâte d'y être !

Les objectifs pour cette première avec Raoul Pastèque restent raisonnable, il s'agit avant tout de prendre du plaisir sur l'eau, de trouver les réglages pour faire marcher le bateau le plus vite possible et de s'étalonner par rapport à la flotte, dur d'évaluer correctement les forces en présence et de se situer parmi tout ce beau monde...




Pour patienter avec de belles images, pour ceux qui ne l'ont pas vu passer sur le compte Twitter ou sur la page Facebook :

video

22 mars 2015

L'envol

Après deux jours consacrés à la mise en place du mât, à quelques petits travaux de finition mais aussi au repos du bonhomme, c'est le dimanche 15 mars que l'oiseau a repris son envol sur le terre-plein du port de la Trinité-sur-Mer...


5...
4...























3...
2...

1...

Il flotte !!

Un premier vol de courte durée tout en douceur et c'est enfin le retour de la bête dans l'élément liquide pour lequel elle est taillée...


Je suis fier de vous présenter Raoul Pastèque version 2015 ! 


Transperce-vague...

Le calme avant la tempête

Safrans relevables et trappe de survie (radeau)

Le cockpit...
... et ses quelques bouts de réglages !



Piano arc-en-ciel...
...pour en voir de toutes les couleurs !

Balcon avant
Gréement

Heureux le pilote !
PNC aux portes, armement des toboggans et vérification de la porte opposée...

Paré pour le décollage !

13 mars 2015

L'oiseau sort du nid


Après un dernier mois de chantier intense, c’est avec grand plaisir que j’ai vu le bateau sortir du hangar et retrouver l’éclat du soleil morbihannais !


Installation des safrans



Câblage de l'électronique


Equipement du mât

Les finitions, que ce soit le matelotage, l’électronique, la mise en place des différents éléments mobiles (safrans, dérives, mât, bôme) ou les peintures des œuvres vives (et le ponçage qui va avec) prennent un temps impressionnant et c’est grâce au généreux soutien d’amis que j’en suis là aujourd’hui, mille mercis à tous ces précieux renforts !



Peinture téflonnée pour la carène




8 mois de chantier se sont écoulés, délivrance !



Mise à l'eau prévue ce dimanche 15 mars à 15h à la Trinité sur Mer, n'hésitez pas à venir partager ce bon moment avec nous !


27 février 2015

Janvier - février 2015 : équipement du bateau !

Voilà le temps du grand ménage de printemps, même si les beaux jours sont encore loin. Après ce chantier conséquent, la poussière s'est insinuée un peu partout dans le bateau et c'est rafraîchi à grandes eaux que Raoul Pastèque se prépare à passer dans la phase équipement !




Les éléments à installer à bord sont nombreux sur ces prototypes aussi petits que complexes. Je commence par remettre en place les éléments boulonnés sur le pont et le roof. Il s'agit essentiellement des poulies de renvoi, des coinceurs et des bloqueurs qui me serviront à régler les voiles et le gréement du bateau.


Les balcons et les chandeliers sont les premiers installés et tout de suite, ça habille !

Une fois l'accastillage installé, je mets en place les différents outils électroniques nécessaires à bord. Communication (VHF, AIS), pilote automatique (calculateur, vérin, compas, capteurs divers et variés), confort à bord (lumière, sono) : tout le nécessaire pour rendre un ministe heureux ! Les éléments à poser dans des endroits "protégés et secs" – c’est-à-dire plutôt rares dans ces petits bolides - sont nombreux et toutes ces finitions s'avèrent vite chronophages...


Les différents bouts habillent eux aussi petit à petit le bateau qui est désormais plus équipé que quand je l'ai récupéré... un sacré cap est passé !


Le bateau nu...


















... accastillé...

... et les bouts et afficheurs à poste !

Après avoir récupéré le mât du bateau (prêté à Fred Denis, ami et futur concurrent sur la Mini Transat), je fabrique les barres de flèches adaptées au gréement du 716, qui viendront remplacer celles actuellement en place sur le mât.

C'est pour moi le moment de refaire à nouveau un peu de strat – il faut croire que ça me manquait ! – et l'occasion de faire de l'infusion, procédé de mise en œuvre des matériaux composites différent de la voie humide utilisée régulièrement sur nos bateaux. Le changement a du bon, je ne me lasse pas et la motivation est toujours bien présente au chantier !

Infusions des barres de flèche

   
Le boomerang en cours de strat...
Infusions des barres de flèche - détail. 















La mise à l'eau approche à grand pas, c'est pour moi super encourageant de voir le bateau si proche de naviguer à nouveau et c'est également extrêmement motivant de recevoir messages d'encouragements et coups de main de tous horizons...


Remonté à bloc pour la dernière ligne droite, hâte de vous donner rendez-vous pour trinquer autour de Raoul Pastèque de retour dans son élément !


17 février 2015

Robe de soirée


     La carène désormais prête à être peinte, il est de nouveau temps de retourner le bateau. On prend les mêmes et on recommence… et pour profiter de ce bel élan on attaque directement les ultimes ponçages.

Ponçage des zones qui seront laquées à l'aide de révélateur (poudre noire), état de surface garanti !

Quentin à l'ouvrage sur les ponçages de finition intérieure

     Une fois toutes les zones poncées méticuleusement, on fait le ménage avec rigueur avant de masquer les zones qui seront peintes dans un second temps, avec une peinture chargée en billes antidérapantes.


Les zones qui seront peintes plus tard sont masquées, le bateau est prêt à être laqué !

Fin de projection, encore un peu dur de se rendre compte de la teinte réelle appliquée...
Vivement la couche d'antider pour ajouter du contraste, je veux qu'il soit beau mon bateau !

     Après un weekend de séchage au chaud (enfin, aussi chaud que possible dans un chantier de la campagne morbihannaise en plein hiver), je peux enlever les premiers masquages et préparer les zones à peindre avec les billes. Après un nouveau cycle d'application et de séchage, le 716 se dévoile enfin sous sa robe définitive !